Qui est l’auteure ?

Jamais je n’aurai un jour imaginé m’appeler Alexandra Gerber ! ou encore moins Miss Waouh… Mais ça m’amuse tellement de jouer avec les identités, car je sais que je ne suis ni ces mots ni mes noms officiels. Ce sont des choses empruntées ! Quand j’étais enfant on m’avait surnommée le « bulldozer » (va savoir pourquoi !), et à l’école « le boulde » pour la grosseur de mes joues !

J’aime le mouvement, la vitesse et le changement. J’aime faire apparaître des choses à partir de rien. Sur la photo ci contre, c’est moi en Alaska, nue sous une peau d’ours blanc, avec un masque de « femme chat » que j’avais sculpté là bas.

Comme il fallait un jour choisir une activité, j’ai décidé d’être artiste, car ça englobait pas mal de choses. C’est toujours l’étiquette qui me colle le plus à la peau, peut être parce que ça contient aussi la vie. Finalement, c’est ça ce que je pense être au fond : Une exploratrice, une chercheuse. Je ne sais pas ce que je cherche, je suis juste entrain de kiffer avec la matière et de me laisser surprendre par ce que ça crée. Florent mon compagnon a un jour fait un super film sur moi à l’époque des totems: « Au bord du chemin » ( que tu peux visionner sur ce lien!)

Alors qui suis-je ? Mille choses à la fois. Maman, peintre, portraitiste, sculptrice de totems, chamane, coloriste, hôte, cinéaste, fée et trouveuse/enfouisseuse de trésors. Voyageuse multidimensionnelle.

Je me suis longtemps donné tort de m’éparpiller comme ça, car la dispersion est mal vue ici. Vu du côté des extra-terrestres, c’est fort apprécié. Après ce n’est pas toujours rentable. Mais riche sur le plan vibratoire.

Et plus ça va, et plus je me délecte de plaisirs simples.  Être là, ici et maintenant. Excitée à l’idée de jouer avec la prochaine chose.

Alexandra